ELIYAH VA…

…DEVENIR GRANDE SOEUR!! Vous ne vous y attendiez sûrement pas…moi non plus! Jusque là je n’ai qu’eu des bébés surprises et je trouve ça d’autant plus beau. Cadeau envoyé du ciel, une bénédiction, du bonheur en plus, que dire? Je ne trouve pas les mots.

Papa est heureux, parfois plus que moi j’ai l’impression!!

On rembobine un peu pour que je puisse vous raconter chronologiquement les choses:

  • Bon, je fais peu attention à mes cycles menstruels on va dire, je sais que c’est début du mois mais le jour près je ne le sais absolument pas donc c’est même pas une absence de règle qui m’a alerté. Un beau jour (le 5 août précisément), j’ai eu « mal aux seins », j’étais hyper sensible et même à l’approche de mes règles c’est des choses qui ne m’arrivent j a m a i s…mal au bidou un jour avant et c’est tout. J’ai couru à la pharmacie prendre un test, j’étais les yeux collés dessus puis je l’ai posé, fais deux-trois truc et genre 30 ou 45 minutes plus tard j’ai regardé le verdict: P O S I T  I F.

J’en parle vite fait à monsieur avant d’aller à la pharmacie:

« – J’vais à la pharmacie poser des anciens médicaments et acheter un test de grossesse bébé. – Bah pourquoi, t’as pas tes règles? – Attend je le fais, il sera sûrement négatif je psychote pour rien. »

Quand je vois le résultat, je lui tend le test pour qu’il le voit lui même…il lève la tête, sourire aux lèvres, il me check et me sors un « sisiiiiiii » j’étais morte complètement morte de rire et je me suis affalée sur le canapé en sortant « punaise on va avoir un deuxième bébé ». La bombe est lancéeeee.

Au début, j’étais hyper retissante, je me sentais pas du tout prête, psychologiquement, physiquement, comment on va faire, déjà un c’est du taffe mais deux? oh-mon-dieu, non non non. J’assume, je flippais à mort et c’est toujours le cas. Primo, je ne fais absolument pas partie du gang des femmes enceintes hyper heureuses et épanouies. Deusio, ma première grossesse était accompagnée de pas mal de désagréments à partir du milieu du 2nd trimestre alors je te laisse imaginer en s’empirant jusqu’à la fin (j’en pouvais plus du tout, de tout, mode baleine échouée et à bout de force activé). Et tertio, je ne vous parle même pas de l’accouchement étant le pire jour de ma vie avant qu’elle soit là.

MAIS ALORS LÀ LES GARS, c’est 10 fois pire que pour Eliyah. Vous avez pu voir sur snapchat que j’étais « malade » pendant un certain temps, alors les nausées et vomis à gogo, c’était trop pour moi (pas connu ça pour Eliyah). C’était plutôt dur pour moi physiquement, rien n’allait pendant le premier trimestre. Comment vous expliquer, je me sentais mal h24 pas bien dans mon corps et j’avais cette impression constante que quelque chose n’allait pas. En plus de la fatigue bien connu de ces premiers mois (pour résumer: t’es une larve, tu dors 24/24), m’occuper d’Eliyah, gérer ses soucis là….

Bref, après 1 petite semaine je me suis rendu en clinique, j’étais (déjà) à 6 semaines de grossesse (oui, quand tu l’ignore tu te dis bah crotte alors). Autant dire que les 2 premiers mois, je ne les ai pas vu. Mon premier rendez-vous suivi grossesse était le 7 septembre (avec une sage-femme) et j’ai pu l’accabler de tout mes maux: « help me je m’appelle vomito, tout sort par le haut mais plus par le bas, donnes-moi des vitamines et fais en sorte que j’aille mieux s’il tout plaiiiiiit ». Puis la première écho le 26 septembre, fragilité à son summum, je remercie gracieusement mes hormones hein. Le terme était approximatif… L’établissement où j’étais ne me convenait finalement pas, bref j’ai décidé de changer et de passer dans une clinique privée comme pour ma première grossesse, j’étais suivi par une sage-femme et cette fois-ci par un gynéco.

Seconde écho le 5 octobre avec papa, notre mini-crotte a bien grandit, on entend son coeur battre, la ou le voit bouger, donner des coups de pieds. Émotion à son summum forcément, j’ai un sourire qui ne se décroche pas, limite des crampes aux joues tellement!

Et de là, le terme est pour….le 17 avril. Soit LE JOUR DE L’ANNIVERSAIRE DE MA MAMAN!!! Vous y croyez, une chance sur je ne sais combien pour que ça tombe pile ce jour. Après je sais très bien que tout est approximatif, exemple le terme d’Eliyah était le 30 mai j’ai accouché le 29 mais bon ça reste un magnifique signe à mes yeux et mon coeur.

Fille ou garçon, je vous laisse les pronostics. Je ne préfère même pas y penser une seule seconde, peu importe le sexe, ça sera mon bébé et je l’aimerais de tout mon coeur, aussi fort que j’aime Eliyah. Rendez-vous le 2 novembre soit dans 1 semaine pour savoir tout ça et honnêtement j’hésite beaucoup à ne pas le révéler jusqu’à la naissance (ouais, je suis comme ça ouais.)

Le 2nd trimestre va passer vite (je suis déjà à la fin du 4ème mois), je parle même pas du 1er parce qu’il ne se passe « rien » de très excitant pour la maman (même si notre corps se met en activité x10 000, tout se passe à l’intérieur et l’on ne ressens rien de très spécial). Je n’y pense pas trop de toute manière, il m’arrive d’oublier que je suis enceinte quand tout va bien, ça ne se voit pas physiquement et aucun sensation intérieur. Je met ça dans un coin de ma tête, pour éviter un maximum de faire comme à ma première grossesse et qu’au bout de 4 mois j’ai déjà l’envie d’accoucher.eliyah-va

Vous comprendrez mieux les travaux qu’on a entrepris. Pas de déménagement parce que je n’en ai simplement pas l’envie. Je suis ferme et même si Monsieur veut partir pour plus grand, je ne déménagerais pas tant que ce n’est pas pour NOTRE propre bien (appartement ou maison). Je préfère rester ici, au lieu d’emménager dans plus grand, payer un loyer beaucoup plus cher au dépend d’économie qu’on pourrait faire pour un apport si on veut emprunter pour acheter. Alors les deux loulous dans la même chambre? OUI, tant qu’ils sont petits c’est tout à fait faisable, tant que bébé 2 ne fera pas ses nuits il ou elle sera de toute manière dans notre chambre comme on l’avait fait avec Eliyah. Ils grandiront ensemble, prendront soin l’un de l’autre, Eliyah pourra veiller et jouer sur sa petite soeur ou son petit frère.. Alors le fait que les deux soient dans la même chambre je ne trouve pas ça malsain ni embêtant, de toute manière ils seront collés l’un à l’autre pour jouer!!

Enfin voilà le pourquoi du comment, j’étais pas super emballé de l’annoncer, je me sentais pas tellement prête mais bon je vais pas tout vous avouer le jour de l’accouchement, puis le ventre va finir par se voir et pour ne pas crouler sous les questions j’anticipe! Je m’attends à du positif comme à beaucoup de négatif et de critiques quant aux réactions que les gens pourraient avoir. Et oui je suis jeune, et oui j’ai bientôt deux bébés mais ça ne regarde que moi. Je construis ma famille, on ne manque de rien et on est heureux. C’est ma vie, mes choix et rien ne peut atteindre notre cocon d’amour.

Je m’éternise pas trop parce que c’est déjà un IMMENSE pavé donc si vous avez des questions j’y répondrais dans un futur article.

Mon blog ne va pas non plus tourner qu’autour de ma grossesse mais je vous ferais des petits bilan par mois, ou quand l’envie me prendra de faire des articles humeur, vous donnez des petites news, me lâcher quand ça n’ira pas ou encore véhiculer mon bonheur. Pleins de belles choses, j’espère que tout vous plaira. On vous fait des gros bisous, Eliyah, bébé 2, papa et moi.

PS: Je m’excuse d’avance du peu de photo…Étant donné que je n’ai pas de bidou à l’horizon, je ne trouvais pas ça très beau mais j’espère que ça viendra et que je pourrais faire de magnifique photo avec Eliyah et son papa ♡

WITH LOVE, XX.signature